«

»

Juil 12

VDI ou AUTO ENTREPRENEUR

 

 VDI ou AUTO-ENTREPRENEUR, c’est un choix pas toujours évident !

 Lorsque vous commencez à faire du MLM sur internet ou du MLM sur le terrain par la Vente à Domicile, vous avez le choix entre ces deux statuts.

 Mais, le choix n’est pas si simple, pourtant, il y a bien une activité spécifique à chacun de ces statuts.

Découvrons ce qui va être divulgué dans les lignes suivantes :

  • Les activités concernées respective
  • Les contrats
  • Les formalités et le coût
  • Le chiffre d’affaires à ne pas dépasser
  • La fiscalité
  • Mon conseil

 

VDI ou Auto-entrepreneur

 

VDI et d’Auto-entrepneur – Les activités

VDI :

  • Le Vendeur à Domicile Indépendant assure la distribution de produits ou des services auprès d’un particulier, utilisateur final, à son domicile ou sur son lieu de travail, en face à face ou en réunion.
    • Activités exclues
      • la vente à distance (téléphone, internet…)
      • la vente sur les marchés, salons, foires, ou tous lieux destinés habituellement au commerce.
      • la vente de produits financiers, d’assurance, contrats portants sur des immeubles, ou tout autre bien ou service pour lequel le démarchage est interdit ou réglementé.

 

Auto-entrepreneur :

  • L’Auto-Entrepreneur peut exercer des activités artisanales, commerciales et certaines activités libérales.
    • Activités exclues
      • Activités agricole
      • Activités libérales qui relèvent d’une caisse de retraite autre que la Cipav ou le RSI
      • Activités relevant de la TVA immobilière
      • Activités de location
      • Activités artistiques

 

 

Les contrats VDI

Ils sont aux nombres de 3 :

  • VDI Mandataire
  • VDI Acheteur/Revendeur
  • VDI Courtier

 

Le Statut VDI est compatible avec d’autres statuts:

  • salarié en CDI ou CDD
  • demandeur d’emploi, avec maintien partiel des allocations chômage
  • retraité
  • étudiant
  • fonctionnaire, sous réserve de l’autorisation expresse de son administration
  • profession libérale non réglementée
  • travailleur indépendant, exerçant une activité non salariée non artisanale
  • exploitant agricole non salarié.

 

VDI ou Auto-entrepreneur

 

Les formalités et le coût

 * Le bénéfice imposable, déterminé par l’administration fiscale, reçoit un abattement forfaitaire pour frais professionnels sur le chiffre d’affaires déclaré de :

  • 71 % du CA pour les activités d’achat-revente ou de fourniture de logement
  • 50 % du CA pour les activités relevant des BIC
  • 34 % du CA pour les activités relevant des BNC

avec un minimum d’abattement de 305 €.

 

VDI ou Auto-entrepreneur

 

Mon conseil

Je vous ai donné beaucoup d’informations sur le VDI ou Auto-entrepreneur, toutes ces sources sont accessibles sur les sites de:

  • La FVD
  • Service Public
  • APCE

 

 Attention, après vous être inscrit, des courriers non-officiels que vous pourriez recevoir quelques mois ou même plusieurs années plus tard, sont considérés comme arnaque.

 

 

 Certaines sociétés obtiennent vos coordonnées afin de vous réclamer le paiement d’une prestation faussement obligatoire.

 

 Ces courriers paraissent “officiels” mais sont des faux !

 

 Je vous rappelle que la déclaration de début d’activité est une formalité GRATUITE.

 

 

PS: si vous avez d’autres informations, n’hésitez pas à nous les soumettre en commentaires.

 

 

Être curieux et intéressé par des investissements rentables est une bonne chose.

Savoir Comment Appliquer les Bonnes Stratégies afin de vous créer votre propre indépendance financière est la seconde étape.

Mon but est de vous y aider, mais c’est à vous de faire le premier pas 😉

Flèches

Formation-Blog MLM

 

Si vous avez aimé  «  VDI ou AUTO ENTREPRENEUR »,

 

 

 

Richard REVIRARD

Richard REVIRARD

 

Votre destin est entre vos mains, alors, Ensemble construisons votre demain !

 

PS: Cet article «  VDI ou AUTO ENTREPRENEUR » vous a plu ?

 Alors n’hésitez-pas à m’en faire part dans la section commentaires et merci de le partager sur votre réseau social préféré Facebook, Twitter ou LinkedIn en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous.  Si vous l’avez trouvé sympa bien sûr !   😉

 

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Sabrina Duluard

    bonjour Richard,

    pas évident en effet de choisir un statut quand on se lance et comme tu l’indiques toutes les sociétés ne fonctionnent pas de la même manière.

    Pour ma part, je conseille également le statut VDI qui permet d’avoir un statut salarié avec donc des charges moins importantes. Cependant ce statut ne permet pas se développer totalement sur internet. Il faut bien étudier la façon dont on veut se développer avant de s’engager dans une société.

    Très cordialement,
    Sabrina

    1. Richard

      bonjour Sabrina,
      as-tu des status en tête ?
      pourrais-tu m’en citer deux ou trois qui nous permettent de diriger nos recherches ?

      Amicalement,
      Richard

  2. joeltrapateau

    Bonjour Richard
    Merci de cet article intéressant, il complète bien celui que j’ai réalise sur mon blog: http://entrepreneursmlm.com/le-statut-de-vdi/
    Le choix du statut est important, je dirais que pour quelqu’un qui n’est pas déjà en entreprise il vaux mieux ne pas se casser la tête et débuter en VDI, ensuite il sera temps de passer facilement à autre chose si l’activité se développe, malheureusement certaines compagnies n’acceptent pas les VDI et dans ce cas il n’y a pas d’autres solutions que de commencer en auto entreprise ( que l’on nomme Micro-entreprise depuis janvier 2016 )
    Cordialement
    Joel

    1. Richard

      Bonjour Joël,

      Tu as tout a fait raison malheureusement, maintenant, toutes les sociétés de MLM ne travaillent pas de la même manière et ne veulent pas s’occuper de tout ce qui est administratif quant au statut VDI.
      ils doivent déjà faire partie de la FVD afin d’être reconnu comme « éthique », non pyramidal.
      Si leurs distributeurs se mettent en statut VDI, les déclarations fiscale sont différentes et représente un travail comptable plus soutenu, c’est pourquoi ils préfèrent ne pas s’en occuper.

      Prendre un statut VDI permet à celui qui travail déjà, de se créer un second revenu sans payer plus d’impôts car de nombreuses facilités ont été mise en place par le gouvernement.
      Cordialement,
      Richard

  3. Gilles

    Bonjour Richard,

    Un élément complémentaire à apporter effectivement, depuis peu il est obligatoire de faire une déclaration auprès du centre de formalité des entreprises et de payer un montant d’une soixantaine d’Euros, ce qui fait que malheureusement l’inscription en tant qu’autoentrepreneur n’est plus tout à fait gratuite.

    Il est bien de savoir la différence entre VDI et Autoentrepreneur.

    Merci pour cet article intéressant

    Gilles

    1. Richard

      Bonjour Gilles,
      Merci pour votre information, il me semble nécessaire de nous mettre dans l’actualité concrète et vous venez d’y contribuer.
      encore merci à vous.
      Richard

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!